AD du 30 novembre

Rapport d’activité 2013, budget 2014, élections statutaires, résolutions: accueillis le 30 novembre à Martigny par la Société pédagogique valaisanne (SPVal), les délégué-e-s du SER ont traité l’ordre du jour de leur assemblée d’automne dans une ambiance à la fois studieuse et bon enfant, parfaitement guidés – avec humour en sus – par le président du jour, Christian Keim. Retour en images sur quelques moments clés de la journée. C’est une tradition: avant que s’ouvrent les débats, parole est donnée aux invités. (de g. à dr.) Anne-Laure Couchepin Vouilloz, présidente de la commission scolaire de Martigny, a apporté les salutations de la Municipalité, rappelant que la cité octodurienne privilégie une école intégrant tous les enfants. David Wintgens a fait part de quelques préoccupations majeures actuellement pour la Société suisse des professeurs de l’enseignement secondaire qu’il préside, notamment la crainte que les frais relatifs à la mise en œuvre du Lehrplan 21 ne se répercutent sur l’enseignement secondaire: le Gouvernement lucernois n’a-t-il pas déjà proposé de fermer les gymnases durant une semaine? Bruno Rupp, responsable de la communication entre LCH et le SER, s’est félicité de la collaboration toujours plus nourrie entre les faîtières romande et alémanique, entre autres sur les dossiers de l’enseignement des langues, de la formation et de la santé des enseignants.