Genève: tous à la Treille

La Société Pédagogique Genevoise (SPG) appelle ses membres à la manifestation prévue le mercredi 23 novembre à 17h00 à la Treille: 

"Chères collègues, chers collègues,

La conseillère d'Etat en charge du DIP se débrouille année après année pour  que nous ayons un enseignant devant chaque vingtaine d'élèves, malgré les augmentations d'effectifs global des élèves dans l'enseignement primaire. Soit. Cela dit, les coupes dans les services continuent et nous en subissons les conséquences: l'école inclusive tourne au ralenti, alors que les élèves qui devraient en bénéficier ne manquent pas. L'économat cantonal a été fermé à la rentrée d'août faute de personnel. Nous croulons sous l'administratif, parce que les écoles manquent de temps de secrétariat. Et on ne parle pas des infirmières scolaires, des éducateurs et autres AIS qui pourraient nous aider grandement et encore plus s'ils étaient plus nombreux.
 
La situation est également très tendue dans les autres services de l'Etat. Il manque sérieusement du monde à  l'hôpital, dans le social, à la police et dans l'administration.
 
Les coupes continuent et le gouvernement prépare la réforme de l'imposition du bénéfice des entreprises (RIEIII) qui privera l'Etat de centaines de millions de francs, avec une forte probabilité pour que cela se traduise dans une baisse des postes à l'Etat. Il faudra voter non à cette réforme.
 
Pour toutes ces raisons, le Cartel a décidé de relancer la mobilisation sous la forme de manifestations. La première aura lieu le mercredi 23 novembre 2016 à 17h à la Treille. Notez déjà les dates des deux autres manifestations, les 7 et 15 décembre, sans doute également à la Treille.
 
Venez nombreuses et nombreux manifester pour une autre Genève, plus sociale, plus solidaire des plus précarisés de notre société. "