Des résultats vaudois encourageants

Le 24 mai dernier à Berne, la Conférence suisse des directrices et des directeurs de l’instruction publique (CDIP) a dévoilé les résultats de deux tests menés sur les compétences fondamentales des élèves de 11e HarmoS en mathématiques (2016) et de 8e en langues (2017) (voir aussi en p. 44).

Concernant la langue d’enseignement, le français en Suisse romande, on ne constate que peu de différences entre les cantons qui affichent des résultats élevés dans leur grande majorité. Ainsi, ce sont près de neuf élèves vaudois sur dix qui maitrisent les compétences fondamentales en français. Dans la deuxième langue nationale, l’allemand, les résultats vaudois sont également réjouissants. C’est un facteur important de cohésion au niveau helvétique, souligne l’État de Vaud dans un communiqué.

C’est en mathématiques que les résultats obtenus dans les vingt-six cantons présentent une réelle hétérogénéité. Même s’il faut relativiser les résultats de cette première enquête nationale sous cette forme, les indicateurs vaudois sont encourageants. Avec 69% d’élèves qui ont atteint les compétences fondamentales, Vaud se situe clairement au-dessus de la moyenne suisse de 62% et parmi les cantons les plus performants, se réjouit l’État de Vaud. Cette enquête conforte le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) dans son soutien à l’harmonisation scolaire entamée en Suisse romande avant la Suisse alémanique, conclut le communiqué. (com./réd.)

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.