Partage des préoccupations

En date du 1er mai, je prends ma plume pour partager avec vous les sujets qui tarabustent les enseignant·e·s à l’approche de la dernière ligne droite scolaire.

Les évaluations et les bilans de mi-semestre, le suivi de tous les élèves, l’atteinte des objectifs pour les élèves en appui ou au bénéfice de programmes adaptés constituent une part importante des échanges entre les enseignant·e·s généralistes et spécialistes. Les séances avec les parents constituent un moment clé pour échanger sur les projets mis en place pour l’enfant. S’en suivent de nouveaux formulaires à compléter pour des mesures d’enseignement spécialisé ou un redoublement. Les délais induits par les démarchent sont à prendre en compte. Tout est mis en œuvre, jusqu’aux dernières épreuves, pour soutenir les élèves. Les examens cantonaux constituent également une échéance importante pour les 4H et 8H.

L’organisation scolaire prend également une place importante dans les séances avec les équipes de direction. L’attribution des élèves dans les classes, la répartition des degrés et périodes, l’intégration des nouveaux·elles enseignant·e·s, la composition des duos pédagogique, la gestion des études dirigées et des décharges sont des éléments qui contribuent, chez certain·e·s, à créer un climat d’incertitude, de tension et de stress.

La gratuité de l’école se traduit par un règlement relatif à la prise en charge des frais pour les fournitures scolaires, des activités culturelles et sportives. Il est complété par les listes indicatives des fournitures scolaires pour les différents degrés. De nombreuses questions entourent ce dossier dès le moment où on s’y penche de plus près. Étant donné que les budgets des écoles doivent assumer la plus grande partie des frais, les directions devront tenter d’harmoniser au mieux les pratiques régionales. L’autonomie locale dans ce domaine induira, de facto, des différences.

Les pratiques des écoles sont modifiées et nécessitent une mise à niveau des listes du matériel. Lors de la commande auprès des spécialistes, différents paramètres sont à prendre en compte: quantité de base, renouvellement, durée d’utilisation normale, réserve pour les nouveaux élèves... L’information aux parents tient une place centrale lors de ces changements. La standardisation ou l’uniformisation des équipements nécessitent une personnalisation individuelle de tout ou partie des fournitures.

Les nouveautés numériques qui se sont matérialisées dans une première étape par le changement d’authentification sur ISM (Internet Scool Management) ont également fait poindre quelques cheveux gris chez des collègues. Les questions légitimes relayées à l’adresse des responsables ont reçu des réponses. La deuxième étape consistera en la création d’une nouvelle adresse courriel professionnelle remplaçant prenom.nom@vs.educanet2.ch. Le troisième volet fournira un espace de travail aux enseignant·e·s dans le cadre d’Office365. Les responsables informatiques du Service de l’enseignement ainsi que du centre ICT-VS auront fort à faire pour épauler, encadrer les directions, ainsi que pour proposer des formations continues ciblées dans les centres scolaires.

 

La gestion des élèves difficiles a fait la une de nombreux médias et sera un des dossiers de la fin de l’année scolaire puis de la rentrée pour la SPVal. •

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.