Vers la maîtrise de l’intégration?

Ce titre est un espoir de réponse à celui que nous donnions à notre billet d’octobre dernier, Intégration mal maîtrisée. Le concept jurassien de pédagogie spécialisée est en consultation jusqu’à la fin du mois de mai. L’espoir d’y trouver des réponses que nous n’obtenions pas jusqu’à présent est grand.     

L’article d’octobre 2017 se faisait l’écho de signalements d’épuisements professionnels qui s’étaient multipliés alors. Nous nous inquiétions d’une intégration mal maîtrisée d’élèves à besoins particuliers dans les classes ordinaires, cause principale de ces situations d’épuisements.

L’absence d’un soutien réel par l’intervention d’un référent en pédagogie spécialisée était dénoncée. La conséquence principale de cette prise en charge plus lourde de ces enfants à besoins particuliers était de ne plus apporter l’enseignement auquel les autres élèves pouvaient prétendre. Cette forme d’abandon était très mal vécue par les enseignants qui déontologiquement ne s’y retrouvaient plus.

Depuis février 2017, un groupe de travail a planché sur un concept de pédagogie spécialisée pour le Jura. Celui-ci se réfère à l’Accord intercantonal sur la collaboration dans le domaine de la pédagogie spécialisée datant d’octobre 2007, auquel le Jura a adhéré en janvier 2013.

Il est temps de s’en préoccuper sérieusement. Le concept mis en consultation poursuit ce double objectif, répondre aux principes d’intégration et d’inclusion développés dans cet accord, et mettre en place un projet qui doit rester évolutif et qui tient compte des particularités de l’organisation scolaire jurassienne composée de cercles à dimensions fort diverses. Comme pour d’autres projets, il nous faudra être attentifs à ce que les pratiques d’un cercle à l’autre ne créent un système scolaire à deux vitesses. Tous les élèves jurassiens, quel que soit leur lieu de scolarisation, doivent pouvoir bénéficier des mêmes prestations. C’est un des enjeux aussi de l’autonomisation des directions, dans ce domaine comme dans d’autres.

Le concept jurassien de pédagogie spécialisée est relativement complexe et particulièrement novateur par rapport aux pratiques actuelles. Sans entrer dans les détails, l’articulation entre les classes de soutien, les classes ordinaires, les mesures spécifiques, les structures séparées et jusqu’aux placements hors canton, est totalement repensée. Nous allons vers davantage d’hétérogénéité dans les classes. Les structures spécialisées devraient être réduites. Tout cela doit se mettre en place avec un soutien efficace d’enseignants spécialisés venant en renfort pour appréhender l’hétérogénéité des classes.

Quelles seront les normes d’effectifs dans les classes avec cette nouvelle philosophie? Quelle formation complémentaire en enseignement spécialisé sera apportée aux futurs enseignants «ordinaires»? Quelle formation continue, avec le même objectif de renforcer la formation des enseignants, sera organisée pour ceux qui sont en place? Quelques questions qui se posent parmi d’autres. 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.