Grève des femmes: Appel du SER

Appel de l’Assemblée des délégué·e·s du SER à se mobiliser le 14 juin et à être solidaire avec les grévistes !
Le 14 juin 1991, les femmes se mettaient en grève. Un débrayage inattendu qui fait date dans la lutte pour l’égalité entre femmes et hommes. Vingt-huit ans plus tard, une nouvelle mobilisation est prévue le 14 juin.Si en 28 ans des progrès ont été constatés, et ce aussi dans notre profession, des problèmes restent à régler : égalité salariale, égalité dans la charge de travail domestique, lutte contre les stéréotypes et les violences, …
 
Le SER encourage les enseignant·e·s à profiter de cette journée pour évoquer ces sujets en classe avec les élèves.
PARCE QUE :
• nous sommes toutes et tous confronté·e·s, sur notre lieu de travail, à la maison, dans nos loisirs ou dans la rue aux discriminations, sous diverses formes, au sexisme, à la violence et aux stéréotypes ;
• nous en avons assez des inégalités salariales et des discriminations dans le monde du travail ;
• nous voulons que le travail domestique, éducatif et de soins soit reconnu et partagé ;
• nous refusons la violence sexiste, homophobe et transphobe ;
• nous exigeons que toutes et tous soient respecté·e·s et libres de leur choix ;
• nous dénonçons les représentations stéréotypées de «la femme» et de « l’homme »; • nous voulons une meilleure conciliation travail/vie privée.
 
L’Assemblée des délégué·e·s du SER réunie à Bienne le 18 mai 2019 appelle :
• les citoyennes et les citoyens suisses à se mobiliser le 14 juin et à montrer leur solidarité avec les grévistes ;
• les autorités communales, cantonales et fédérales ainsi que les employeurs privés à soutenir cette action en ne sanctionnant pas les grévistes ;
• les enseignant·e·s à traiter de la thématique de l’égalité avec les élèves le 14 juin ;
• les établissements scolaires à assurer la prise en charge des élèves selon les dispositions légales en vigueur et invite les enseignants à assumer celle-ci afin de permettre aux personnes qui le désirent de manifester.